top of page
luistertest.jpg

Test d'écoute

Tout commence avec un test d'écoute

Toute thérapie d’écoute commence par un test d’écoute psychologique (TLT : Tomatis Listening Test). Ce test et l'appareil utilisé sont quelque peu similaires au processus utilisé par l’ORL pour examiner la capacité auditive générale du patient dans des conditions optimales, ce qui l'aide à déterminer si, par exemple, le patient a besoin d’appareils auditifs. Le test d’écoute Tomatis, cependant, poursuit un objectif complètement différent, qui implique plusieurs paramètres supplémentaires qui fourniront des informations sur la perception auditive quotidienne du patient.

Le test d’écoute fournit des informations telles que:

  • le seuil d’audition par conduction aérienne (CA)

  • le seuil auditif par conduction osseuse (CO)

  • les erreurs d’audition CA et CO

  • la capacité de distinguer les hauteurs de notes ( sélectivité )

  • la latéralité auditive

Le test d’écoute représente la structure de base de la manière dont une personne communique et fournit des informations telles que:

  • motricité et équilibre

  • comportement (retrait émotionnel, peurs, manque de conscience de soi, agitation, agressivité, mal-être, déséquilibre)

  • capacité auditive analytique (écoute)

  • traitement linguistique

  • capacité ou difficultés de concentration

  • tendance à la fatigue ou à l'excitation

  • tendance à la dépression ou au dynamisme

 

L'entraînement de l’écoute peut apporter des améliorations majeures dans tous ces domaines. Un programme d’écoute individuel est conçu en fonction du test d’écoute, de l’anamnèse et des problèmes particuliers de la personne examinée. Les tests d’écoute suivants mesureront les progrès, et le programme d’écoute sera adapté à la nouvelle façon d’écouter.

 

La courbe idéale

À quoi ressemble la courbe d’écoute idéale ?

  • La courbe d’écoute idéale présente un gradient ascendant continu de 6 décibels par octave de 125 à 3000-4000 Hertz, qui atteint un plateau avant de descendre légèrement à la fin.

  • L’écoute par conduction aérienne (les vibrations du tympan sont conduites plus loin) est aussi bonne ou meilleure que l’écoute par conduction osseuse.

  • La sélectivité des deux oreilles est “ouverte”.

  • L’oreille droite est dominante.

Tomatis a défini la “courbe d’écoute idéale” après de nombreuses expériences sur des personnes dont il traitait les problèmes de perception auditive. La courbe idéale est très proche de l’audition idéale des chanteurs et des musiciens. Tomatis fut particulièrement impressionné par Enrico Caruso (1873-1921). Il a soumis les enregistrements et les vocalises de ce ténor italien à une analyse approfondie.


Pour Tomatis, Caruso possédait l’oreille idéale, il a donc pris sa voix comme exemple pour établir la courbe d’écoute idéale, également appelée la courbe Caruso.

bottom of page